eclos002

L’ art de peindre appartient aux artistes ; le Jeu de Peindre appartient à tous. Chaque personne, petite ou grande, est capable de jouer dans le lieu qui régénère la spontanéité1. Dans son climat la personne s’éclot2.

 

 

table-palette2

L’ éclos est un lieu où l’on vient peindre. Petits et grands y sont les bienvenus, réunis autour de la Table-Palette pour le Jeu de Peindre.

 

 

PO-Eclos-webbbb

Le Jeu de Peindre, c’est tracer parmi les autres sans modèle, sans jugements, sans comparaisons, dans des conditions qui permettent d’exprimer les tracés qui sont à l’intérieur de chacun d’entre nous.

 

 

ben

Ce n’est pas une école de peinture.
La personne qui s’occupe des séances n’enseigne pas, elle est au service des personnes qui peignent ; servir, c’est respecter la réalité de l’autre tandis qu’enseigner, c’est l’entraver3 Elle veille à tous les détails qui permettent que les personnes jouent librement.

 

 

table-palette

C’est un lieu abrité et permanent : chaque semaine, la personne retrouve l’atelier tel qu’elle l’a quitté.

 

 

lucie

C’est un espace de liberté : ici, parmi les autres, la personne prend une feuille,  la punaise sur le mur,  choisit une couleur sur la Table-Palette, prend un pinceau, et trace… si besoin, elle ajoute des feuilles,  expérimente des mélanges, et  découvre petit à petit un espace où tout est possible.

 

Le Jeu de Peindre a été découvert par Arno Stern dans le Closlieu.
Notes
  1. Arno Stern, L’âge d’or de l’Expression []
  2. Arno Stern, Les enfants du Closlieu, Hommes et Groupes Editeurs, 1989, p 15 []
  3. Arno Stern, Heureux comme un enfant qui peint, éditions du ROCHER, 2005, p. 20 []

Toulouse (France)